20 minutes de délibérations

Rencontre avec des hommes connaître

Face à elle, un mur de photos d'enfants aux larges sourires. La salle d'attente, nichée au deuxième étage d'un imposant hôpital belge, est celle d'un centre de procréation médicalement assistée PMA. La Française connaît trop bien ces lieux. Depuis un an, Lou tente ici d'avoir un enfant. Comme cette femme célibataire, franceinfo a rencontré cinq Françaises, âgées de 34, 42 ou 48 ans, en pleine démarche ou déjà mères après une PMA en solo. Elles ont agi à l'étranger ou dans le secret, la loi française refusant encore de répondre à leur désir d'enfant.

Au moins 50 enfants

Nous suivre De nos archives Francis aurore un donneur de sperme sauvage, ainsi on dit. Il note tous les détails relatifs aux naissances auxquelles il a contribué dans un fichier Excel. Fraîchement divorcé, sans attache, il était voisin et ami avec un paire de femmes. Elles voulaient un gamin, galéraient à trouver un donneur. Il a fini par céder. Un bol, une pipette. Michalon , la chroniqueur Sarah Dumont explique au téléphone combien les réseaux ont clairement facilité les échanges.

Lou dans l'attente d'une grossesse

Par France, l'Assistance médicale à la enfantement AMP est réservée aux couples hétérosexuels infertiles ou susceptibles de transmettre une maladie à leur enfant. De nombreuses personnes, exclues de l'AMP, ont recours au don de sperme artisanal sur devenir parents malgré tout. La chroniqueur Sarah Dumont a rencontré près avec 50 donneurs et receveuses, essentiellement avec le biais de forums ou avec Facebook. J'ai ainsi rencontré 28 donneurs, dont dix avec qui j'ai eu des discussions poussées. J'ai également gagner contact avec 11 donneurs et 15 receveuses sans utiliser ma fausse similitude. Enfin, j'ai fait appel à avec nombreux spécialistes dont des avocats, une juriste, des psychologues, une chercheuse canot ou encore un gynécologue spécialiste avec la PMA. Peu de personnes connaissent bien ce phénomène.